Edmaier’s Secret au lieu de The Wave

Edmaier's

Faute d’avoir remporté l’un des permis délivré quotidiennement à la loterie pour accéder à The Wave – Coyotte Buttes North, nous nous sommes rabattus sur Edmaier’s.

Edmaier’s Secret est situé en Arizona au cœur de Vermillon Cliffs. Nous avons programmé ce trail pour la prochaine étape de notre road trip aux USA en remplacement de The Wave.

Edmaier’s, non Buckskin Gulch, non Edmaier’s … Un road trip réserve son lot de surprises, dinattendus et ce qui fût le cas!

Après le ravitaillement quotidien au Honey’s Market, nous voilà partis pour une randonnée à Edmaier’s.

Vitrine de donuts

Il faut dire que j’avais prévu le coup. En effet, il y avait objectivement plus de chance que nous ne remportions pas la loterie que l’inverse. (lien vers mon article sur Kanab et la loterie de The Wave)

Nous suivons donc le programme du jour : trail à Edmaier’s avec paysages magnifiques en perspective et pourtant, la journée ne s’est pas tout à fait passée comme prévu…

Suivant les indications, nous  nous retrouvons rapidement sur une piste.

Piste permettant d'accéder au parking Edmaiers

Nous sommes arrivés relativement tôt sur le petit parking indiqué comme étant le début du trail. Il y avait une seule voiture stationnée ce qui est peu habituel. Nous nous sommes inscrits sur le registre. Nous avons déposé le cash (6$ par personne) dans la sorte de boîte aux lettres/urne installée à côté du registre.

Allez, c’est parti pour une journée de randonnée. Nous avons de l’eau, notre lunch, de la protection solaire et, la tenue appropriée pour une journée de rando : short, tee shirt, chaussures appropriées, casquette, lunettes de soleil et un haut à manches longues fin mais chaud et coupe vent dans le sac à dos au cas où…

Émerveillés par la beauté et la diversité du paysage, nous descendons dans le lit sec d’une rivière. La nature est aride.

Il fait chaud et soleil au début de l’excursion mais plus les heures passent et plus le ciel se couvre ce qui donne des couleurs somptueuses au paysage. A force de se couvrir, le ciel s’est noirci jusqu’à l’orage. Il n’y avait pas beaucoup d’abris mais fort heureusement le mauvais temps a été plutôt bref.

Edmaier’s est un site remarquable. La visibilité des stries dans la roche est assez exceptionnelle et inhabituelle.

Au bout d’un certain temps, nous avons rencontrés des touristes qui prenaient le chemin du retour. C’est toujours rassurant car jusque là, nous n’avions pas croisé âme qui vive.

Nous avons fait une pause lunch rapide, assis sur des rochers avec une vue formidable. Après notre courte pause, nous ne savions pas très bien quel itinéraire prendre. Autant dire que nous ne nous y retrouvions pas avec les indications du guide. Bon, l’aventure c’est l’aventure, nous continuons..

Nous découvrons alors un nouveau paysage complètement différent. Hum c’est marrant, ça ne ressemble plus aux photos d’Edmaier’s…

Plus nous avançons et plus les indications du guide nous paraissent confuses jusqu’à ce que nous croisions de plus en plus de touristes. Ils n’avaient pas fait le même trajet que nous, arrivés de Dieu sait où, pour visiter Edmaier’s ? Vraisemblablement non !!! La chaleur étant montée d’un cran. Nous avons décidé à ce moment là de stopper notre avancée vers l’inconnu et de faire une pause car nous marchions depuis plus de 3 heures. Vraisemblablement nous avions dépasser Edmaier’s et de loin.

Tu m ‘étonnes. En fait, depuis la première étape du parcours, nous nous sommes trompés d’itinéraire. Bon ok, je me suis trompée d’itinéraire. Il fallait prendre à gauche à la première intersection et nous avons pris à droite. Il était noté sur le guide qui le trail manquait d’indications…oui en fait c’est pas qu’il en manque, c’est qu’il n’y a en a pas. Nous avons donc vu Edmaier’s du côté non touristique et, nous avons suivis le trail de Buckskin Gulch. Sauf que le trail de Buckskin Gulch constitue le slot canyon le plus long du monde…

Fort heureusement, nous avons pris la décision de faire ½ tour mais ça nous ne l’avons qu’à notre retour à l’hôtel après avoir fait des recherches sur le net !!!

Cette découverte inattendue de Buckskin Gulch nous a ravis d’autant plus que la veille nous avions été décus par la visite d’Antelope Canyon (Article sur notre journée à Antelope). Ce fût un beau lot de consolation.

 

La fatigue commençant à se faire sentir, Mister M avait bien en tête que nous devions faire le trajet en sens inverse et m’a proposé de faire ½ tour. Bon, heureusement qu’il a un meilleur sens de l’orientation que moi car à ce moment précis, je me sentais totalement paumée. En plus j’avais sans cesse du sable qui se mettait dans mes baskets et mes chaussettes ce qui m’a sacrément agacé.

buckskin gulch et le sable dans les baskets

En rebroussant chemin, nous avons continué à explorer cet endroit inattendu. Le sol était jonché de pierres. Je peux être un peu rengaine donc je disais à peu près toutes les 5 minutes à Mister M : « J’ suis sûre qu’il y a des bébêtes ici et même des serpents ». Et lui me répondait : « oui mais les petites bêtes ont peurs des grosses et puis il fait trop chaud, elles se cachent… » Ouais tu parles. J’ai bondi, hurlé… fait un saut de cabri en voulant éviter de marcher sur un serpent blanc et jaune qui m’a sifflé dessus lorsque mon pieds a failli s’abattre sur lui. Rien que d’y repenser, j’en ai la chair de poules. Pas de photo souvenir, désolée. J’étaisbien trop pressée de fuir cette vilaine bête le plus vite possible.

A ce moment là du trail, nous marchions depuis fort longtemps, bien plus longtemps que prévu, sous un soleil de plomb et avec une chaleur de plus en plus étouffante. Et pour autant, la vue de ce serpent m’a redonné du pep’s pour tout le chemin du retour.

Nous avons tout même économisé l’eau jusqu’au retour au parking puisque nous avons marché bien plus longtemps que prévu initialement. Comme quoi, le conseil de prendre de l’eau, beaucoup d’eau avec soi n’est pas un conseil en l’air. Je vous suggère également d’en avoir d’avance dans le coffre de la voiture. Comme ça, de retour de randonnée, vous avez tout loisir de vous réhydrater et de vous asperger la figure d’eau pour faire retomber la température….

Cette journée inattendue a été éprouvante physiquement mais époustouflante avec des paysages si variés.

Histoire d’eux de notre 5ème jour de road trip aux USA – Coralie

Et vous, vous êtes-vous déjà perdu ou mal orientés lors d’une randonnée ?


Pour aller plus loin :

Article sur Edmaiers de Roadtrippin

Article sur buckskin gulch de Roadtrippin

Les serpents dans l’ouest américain

juillet 7, 2017

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *